Ma copine Jacquie et moi avons décidé de réaliser pour le défi du blog de Mag Fait Main de ce mois d'avril la chemise et le pantalon O dont les modèles sont issus de la revue de mars 2016. La tenue m'avait effectivement plu lorsque je l'ai feuilletée, c'est ce qu'on appelle le coup de cœur.

Lors de ma virée de printemps à Ste  Marie aux Mines je m'étais attardee devant 2 coupons dont celui-ci, un mélange de coton et fibre synthétique, très doux au toucher, mais aussi léger, ce qui convient parfaitement pour une chemise, et surtout infroissable, autre avantage non négligeable pour ne pas paraître débraillée en fin de journée.

image

Le motif, tissé en relief pour la partie sombre, me fait penser à des chardons stylisés - lorrains de préférence, .......à consommer avec modération ... - Il me convenait pour casser le total look jean à la façon cow girl .

Le modèle, tres loose, n'est pas fait pour me déplaire, bien au contraire. Le pan arrière, plus long que celui de devant répond au diktat actuel de la mode

image

Cependant quelques déboires lors de la construction, la quantité de tissu des devants et dos ne s'emboitait pas sans réajustement dans l´encolure, selon patron découpé sur les planches de la revue. Qu'à celà ne tienne, j'ai recentré l'excès sur le dos et fait un pli creux au milieu, tel ceux qu’on trouve sur les chemises masculines .....enfin les anciennes pour celles qui s'en souviennent, et qui nous donnaient du fil à retordre au repassage. 

image

Les pattes de manches et encolure ont été entoilées avec de la vliseline pour plus de tenue. J'ai fait fi de la poche poitrine.

image

 

 

image

Contrairement à ce que pourrait suggérer la photo, les motifs sont bien alignés, faute au décalage sur le cintre, la preuve ci-dessous in situ.

image

 

Comme j'avais parlé de tenue complète, je me suis lancée dans la réalisation du pantalon coupé dans le second coupon, un jean stretch d'aspect satiné,  qui pour moi avec son 4 poches sur le devant  ( il n'y en a pas à l'arrière) ne me paraissait pas insurmontable. Peut être que je devrais être plus attentive quand dans le commentaire il est précisé

" ligne travaillée près du corps"

Il n'était pas précisé slim, sans quoi j'aurais passé mon chemin. Le mal étant fait il n'y a plus qu'à aller au bout des choses et espérer des temps meilleurs pour pouvoir le mettre - je parle évidemment de la resculpturation de mon corps et non de la météo -

Pour ne pas me sentir la seule coupable, je vais décortiquer la présentation faite par la revue et ce qu’il en est en réalité: il est précisé 4 poches, je n'ai trouvé que 2 vraies poches , les 2 autres étant des parements. Ou celles de l'arrière ont été oubliées, ou j'ai mal lu le manuel de réalisation, mais j'ai beau m' ecarquiller les yeux, je n'y vois rien

N'ayant pas trouvé de fermetures éclair de 12 cm pour l'ouverture des poches, j'ai opté pour des 10 cm, mais omis de réduire l'ouverture. J'ai donc bidouillé à ma sauce

image

Pour les fonds de poche j'ai profité des chutes de ma blouse, que j'ai enjolivées de biais. 

image

L’ourlet n'est pas terminé, je me réserve sa finition lorsque je pourrai porter le pantalon avec plus d´aisance. Si, si c'est en cours ...depuis aujourd'hui.

image

Le vendeur ayant été très généreux, il me reste suffisamment des 2 tissus pour me faire encore plaisir. Je m'en vais à la quête d'un nouveau projet. Je vous souveraine une agréable  semaine